Secteur « services à la personne » et usages du numérique

, par Brigitte Rougier

La transformation de la voie professionnelle doit permettre à chaque élève de construire les compétences qui en feront un professionnel reconnu et un citoyen éclairé. Elle doit aussi l’aider à poser les bases d’un parcours de formation tout au long de la vie. Pour atteindre ces différents objectifs, les usages du numérique sont devenus essentiels.

... Lire le vade-mecum " Renforcer les usages du numérique" :

La transformation digitale des métiers du soin à la personne / Extrait du vade-mecum

Le numérique fournit des services qui permettent de faciliter le maintien à domicile comme les services de surveillance à distance grâce aux outils de la domotique (les caméras IP, les boîtiers de pilotage dans l’habitat, la télé assistance ou encore les robots d’assistance, etc.).
Les objets connectés favorisent le bien-vivre en facilitant la communication aidant-aidé par un suivi à distance, en assistant au quotidien (rappel de prise de médicaments, géolocalisation d’objets ou de personnes, capteur de détection de chute...), en permettant un meilleur suivi santé (montre connectée relevant la fréquence cardiaque et la pression artérielle), en incitant à la pratique d’activités physiques, en renforçant les liens avec l’extérieur grâce aux outils de communication (tablette, robot de télé-présence qui permet à un enfant malade, d’interagir pendant les cours depuis son domicile, de se promener virtuellement et de discuter avec ses camarades en interclasse,...)
La dématérialisation des procédures administratives (gestion du planning, feuille d’interventions, etc.) se généralise pour permettre aux professionnels de davantage se consacrer à l’accompagné et ses besoins.
Le numérique transforme les habitudes de travail des intervenants liés aux services à domicile afin de faciliter les visites quotidiennes, suivre l’état de santé et transmettre des informations au corps médical tout en protégeant ces données de santé via des hébergeurs certifiés.
Le numérique n’a donc pas vocation à remplacer l’humain mais bien de renforcer son rôle dans l’accompagnement des personnes en favorisant le temps de présence, les échanges, les soins grâce à l’allègement des tâches matérielles répétitives et en améliorant les dispositifs de vigilance.

Recueil de données et transmissions - outil numérique en Bac Pro ASSP

L’outil proposé ci-dessous permet aux élèves de baccalauréat professionnel accompagnement, soins et services à la personne ainsi qu’ aux étudiants préparant au diplôme d’état d’aide -soignant ou d’auxiliaire de puériculture de s’initier, grâce à un outil simplifié, à la réalisation de transmissions numérique de plus en plus utilisée dans les établissements de soins.

Il permet aussi à l’enseignant de créer rapidement des situations pédagogiques permettant de simuler un recueil de données.

Ainsi vous pouvez télécharger gratuitement ci-dessous les différents fichiers permettant d’utiliser, sur un ordinateur équipé de Microsoft office Excel 2007 , l’outil mis à votre disposition :

- Proposition d’outil de transmissions numérique- fichier excel

- proposition de séance

Création d’une FCIL « Environnement Numérique au Service de l’Autonomie de la Personne » (ENSAP) post Bac pro ASSP

Le Lycée des métiers Pierre-André Chabanne de Chasseneuil-sur-Bonnieure (Charente) ouvre une Formation Complémentaire d’Initiative Locale (FCIL) « Environnement Numérique au Service de l’Autonomie de la Personne » (ENSAP) à la rentrée 2019.

Le profil Accompagnant est particulièrement adapté aux titulaires des Bac Pro ASSP " A Domicile" et "En structure".

Le Flyer de présentation et le dossier de candidature pour la rentrée 2019 (à remettre avant le 21 juin 2019) sont en ligne sur le site sbssa de l’académie de Poitiers.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)