Le certificat de formation générale (C.F.G.)

À compter de la session du mois de juin 2017, le certificat de formation générale (CFG) garantit une « maîtrise satisfaisante » des connaissances et des compétences attendues en fin de cycle 3 telles que fixées par les programmes d’enseignement. Il valide aussi l’aptitude des candidats à utiliser les outils de l’information et de la communication ainsi que leur capacité à évoluer dans un environnement social et professionnel. Il s’adresse notamment aux élèves des enseignements généraux et professionnels adaptés.

Qui peut se présenter au certificat de formation générale ?

Le certificat de formation générale est un diplôme auquel peuvent se présenter :

- les élèves scolarisés dans l’une des sections mentionnées à l’article D. 332-7 du Code de l’éducation ;
- à titre exceptionnel, d’autres élèves de collège qui bénéficient des modalités spécifiques d’accompagnement pédagogique définies à l’article D.332-6 du même code ;
- les élèves handicapés scolarisés selon les dispositions prévues à l’article L.112-1 du même code ;
- les candidats scolarisés dans un établissement relevant du ministère de la Justice ;
- les candidats qui ne sont plus soumis à l’obligation scolaire (à partir de seize ans).

Le statut des candidats : « scolaires » ou « individuels »

Sont considérés comme candidats « scolaires » :

les candidats soumis à l’obligation scolaire,
les candidats stagiaires de la formation professionnelle continue dans un établissement public,
les candidats scolarisés d’un établissement relevant du ministère de la Justice.
Les autres catégories de candidats sont dits candidats « individuels ».

Toutefois peuvent s’inscrire sous le statut « scolaires » ou sous le statut « individuels », selon la formation qu’ils suivent, les candidats :

qui sont dans un établissement relevant du ministère de la Justice, quel que soit leur âge ;
qui ont plus de seize ans et qui sont stagiaires de la formation professionnelle continue dans un établissement public ;
qui bénéficient des modalités spécifiques d’accompagnement pédagogique définies à l’article D. 332-6.

http://eduscol.education.fr/cid46764/certificat-de-formation-generale.html

- les élèves dans leur dernière année de scolarité obligatoire
- les adultes

- Sont plus particulièrement concernés :

— les élèves de troisième d’insertion et de troisième des enseignements généraux et professionnels adaptés (SEGPA de collège et EREA)
— les jeunes ou adultes ayant suivi une action de formation en alternance dans un dispositif d’insertion sociale et professionnelle ou une formation continue

Comment les élèves sont-ils évalués ?

Pour les candidats dits « scolaires », à savoir les candidats soumis à l’obligation scolaire, les candidats stagiaires de la formation professionnelle continue dans un établissement public et les candidats scolarisés d’un établissement relevant du ministère de la justice, l’évaluation de leurs acquis scolaires est établie au cours de leur formation par leurs enseignants.

Le niveau de maîtrise attendu pour chacune des composantes du premier domaine et pour chacun des quatre autres domaines du socle commun de connaissances, de compétences et de culture doit être au moins égal à l’échelon « maîtrise satisfaisante » de l’échelle de référence du cycle 3.

Ils présentent également une épreuve orale définie à l’article 9 du présent arrêté.

Comment le diplôme est-il attribué aux élèves ?

Pour les candidats scolaires, le jury décide de l’attribution du diplôme au vu de l’ensemble des résultats obtenus et du bilan de fin de cycle 4 du livret scolaire.

Pour les candidats individuels, le jury décide de l’attribution du diplôme au vu de l’ensemble des résultats obtenus.

Texte de référence ?

- Bulletin officiel n°33 du 15 septembre 2016

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)